Home sweet home

027/365 Where is My Home?

Photo by Jussi Hellsten

In one month, it will be 2 years that I live in Finland. It feels like my new home as my lover & friends are here, I work here, I am about to buy a new place and I am learning Finnish. I consider it as my country of adoption.

When I go back to France, I can’t identify myself with my own people anymore & I can’t either say that I am Finnish. I caught some of the habits of the locals and still have deep down kept some values and cultural beliefs from where I grew up.

When I am in France I emphasize on what is from my perspective “wrong” to do or to say. I find the way things work annoying judging through  my new “Finnish” eyes like an outsider. On the other hand, in Finland,  some behaviours frustrate me sometimes.

What I consider as basic everyday etiquette rules don’t apply in Finland sometimes. For example, greeting someone back or holding the door to the person behind you. In France, I tend to think now that all men are suddenly machist & the society organization messy.

So after all, what country do I consider home the most, France or Finland? Both… In fact, I would like to think (dream) that I am the finest of France and the best of Finland.  😉

*

Dans un mois, ça fera deux ans que je vis en Finlande. C’est un peu ma terre d’accueil, ma nouvelle maison puisque mon amoureux et mes amis sont ici maintenant, que je gagne ma vie ici, que je suis sur le point d’acheter un appartement et que j’apprend le finnois. Je considère cette terre comme mon pays d’adoption finalement.

Lorsque je rentre en France, je n’arrive plus à m’identifier à mon propre peuple mais je ne peux pas non plus dire que je me sens Finlandaise. J’ai attrapé quelques-unes des habitudes de la population locale et je garde toujours au fond certaines valeurs et normes culturelles de l’endroit où j’ai grandi.

Quand je suis en France, j’ai tendance à voir uniquement les côtés négatifs. Je trouve la façon dont les choses fonctionnent énervante jugeant à travers mes nouvelles “lunettes Finlandaises” un peu comme une étrangère. D’autre part, en Finlande, certains comportements peuvent être frustrants aussi parfois.

Ce que je considère comme des règles de savoir vivre basiques et quotidiens ne s’appliquent pas systématiquement en Finlande. Par exemple, répondre à quelqu’un qui vous salue ou tenir la porte à la personne derrière vous. En France, j’ai tendance à penser que tous les hommes sont soudainement machistes et l’organisation de la société un vrai bordel.

Donc finalement, où est ce que je me sens le plus chez moi, en France ou en Finlande? Les deux. En fait, je me plais à penser (rêver) que je suis le fleuron de la France et le meilleur de la Finlande. 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s